ÉPREUVE REINE DU NORD DE LA DORDOGNE

- Chef lieu de canton du Périgord Vert, Piégut a longtemps respiré avec le Limousin tout proche. C’était un rendez-vous incontournable pour les coureurs qui sont venus batailler le premier week-end situé juste après le 7 septembre, ceci lors des traditionnelles fêtes. Le cyclisme à Piégut a existé de tous temps. D’ailleurs un de ses enfants a effectué le Tour de France. Il s’agit de Jean Mouveroux (licencié au CC Périgourdin) qui a couru le Tour de France en 1928 en se classant 21° (groupe Elvish-Fontan Wolber). Avec lui, Laval et Calmette qui ont porté très loin les couleurs de notre Dordogne, dans cette même édition. Plus loin que Piégut, se situe à Miallet, une des grandes vedettes de la région. Vous l’avez connu, il s’agit d’André Commerie qui avait écumé toutes les épreuves de cette contrée lors de l’après libération.

Piègut 1965

Delort vainqueur en 1965 et dans le cartouche Gabard, son second

- Pour l’heure revenons à Piègut et à son Grand Prix qui s’est achevé en 2002. Dommage, car on était bien reçu dans ce village qui aimait plus que tout le cyclisme. J’y suis allé bien souvent, avec Michel Dutertre avec qui j’ai passé de très bons moments dans ce Pays Nontronnais. Tour à tour, la Pédale Faidherbe, le CC Périgourdin, l’UC Nontronnaise, puis le Cyclo-Club Pédale de Nontron ont assuré l’organisation. Ce dernier club a également mis en place une nocturne en juillet. Et puis il y avait un semblant de rivalité avec une commune voisine, Augignac en l’occurrence. Même catégorie de coureurs à Piègut comme à Augignac, mais petite rivalité vis-à-vis du montant des primes, de la qualité de l’organisation et surtout du plateau de coureurs venus prendre le départ. Il est bien sur difficile de dresser un inventaire précis de cette épreuve. Comme partout ailleurs, on ne peut pas trouver la totalité des résultats. Il existe pourtant une solution, notamment en fusionnant les palmarès des coureurs avec ceux des épreuves, mais ce n’est pas toujours évident. Mis à part ce petit souci, vous verrez tout de même que son palmarès compte de très grands champions..., avec notamment six prix gagnés par les frères Valade...

piegut Samy à Piègut

Victoire de Daniel Samy en 1973

Palmarès connu : 1923 Paul Chabaud (Abjat), 1923 Monroy (épreuve vitesse), 1924 Paul Chabaud (Abjat), 1925 Paul Chabaud (Abjat), 1929 Fernand Mazaud, 1946 André Commerie (Pédale Faidherbe), 1947 et 1948 : non trouvé, 1949 : Stanislas Urbaniak (UCAP Angoulême), 1950 Jacques Vivier (CA Ribérac), 1951 : André Dupré (Stade Foyen), 1952 : Robert Suire (Guidon Manslois), 1953 : Jules Pineau (US Montauban), 1954 : Georges Tombelaine (UV Limousine), 1955 Jacques Pras (Montbron), 1956 : Jo Bianco (UCD Villeneuve), 1957 : Robert Pallu (Jarnac Sports), 1958 : Jo Bianco (UCD Villeneuve), 1959 : Raymond Poulidor (AC Creusoise), 1960 Guy Epaud (Royan), 1961 Jean Ricou (Royan), 1962 Claude Mazeaud (UV Limousine), 1963 Roger Darrigade (US Dax), 1964 Bernard Champion (VC Cholet), 1965 André Delort (US Andernos), 1966 Daniel Samy (CRC Limoges), 1967 Roland Berland (VC Luçon), 1968 Adrien Fantino (CC Marmande), 1969 Claude Mazeaud (CC Lindois), 1970 Lebreton (ASPTT Nantes), 1971 Alain Bernard (US Bouscat), 1972 Jean-Marie Valade (EC Foyenne), 1973 Daniel Samy (Saint-Eloy les Mines), 1974 Jacques Pitard (US Pons), 1975 Patrick Audeguil (Pédale Tonneins), 1976 Jean-Marie Valade (EC Foyenne), 1977 Didier Dupuis (Couhé Vérac), 1978 Ledain (Anthony Berny Cycliste), 1979 Bernard Dubost (VC Bergerac), 1980 Philippe Berron (VC Leroy-Somer), 1981 non trouvé, 1982 Michel Fedrigo (CC Marmande), 1983 Jean-Marie Valade (EC Foyenne), 1984 Eric Valade (EC Foyenne), 1985 Eric Valade (EC Foyenne), 1986 Patrick Audeguil (UC Villeneuve), 1987 Eric Valade (EC Foyenne), 1988 Jean-Pierre Godard (AC Boulogne Billancourt), Pascal Perrocheau (UC Saint-Léonard) en nocturne, 1989 Jean-Claude Daragnès (Guidon Saint-Martinois), Thierry Maurel (AC Ceyssinet) en nocturne, 1990 Philippe Escoubet (Cycle Poitevin), Jean-Louis Martineau (AC Nersac) en nocturne, 1991 Bruce Péan (VC Dinan), Jean-Jacques Soulard (AS Enghien) en nocturne, 1992 Vincent Comby (US Créteil), 1993 Pascal Peyramaure (AS Mantes), 1994 Pascal Peyramaure (CA Mantes), 1995 Grégory Pérez (UC Châteauroux), 1996 René Leroy (AC Bon Encontre), 1997 Pierrick Fedrigo (CC Marmande), Victor Melchior (RC Mussidan) en nocturne, 1998 Olivier Bossis (AC Bressuire), Aurélien Bonnélie (ASPTT Périgueux) en nocturne, 1999 Nicolas Brachet (CRC Limoges), Jordan Caillaud (CC Périgueux) en nocturne, 2000 Patrice Peyencet (CC Périgueux), Jean-Yves Béneyrol (CCP Nontron) en nocturne, 2001 Michel Dupuytren (CRC Limoges), Philippe Mondory (UV Angérienne) en nocturne, 2002 Mariusz Biliewski (AC Bon Encontre).
NDLR : le prix des fêtes de septembre était ouvert aux toutes catégories, les nocturnes quant à elles constituaient la chasse gardée des 3° et 4° catégories...

Piègut 99

Ci-dessus le protocole de Piègut en 1999 avec Nicolas Brachet (maillot Groupama), vainqueur.
Il était quelque peu l’enfant du pays. Longtemps licencié au CCP Nontron le club organisateur,
il avait franchi le pas en accédant en 1° catégorie, ce qui l’avait décidé à partir au CRCL
pour parcourir les grandes épreuves.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – PIEGUT PLUVIERS © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste