- Cette commune limitrophe avec le Lot-et-Garonne s’est aussi appelée Saint-Aubin d’Eymet. Elle a connu une forte participation cycliste après la libération et notamment dans les années 50, lorsque le club de l’AS Eymet vivait dans toute sa splendeur. Depuis, il n’y a eu que le Tour de la Dordogne en 1991, pour faire revivre rapidement cet épisode sportif.

Joseph Paré

Joseph Paré (Girondins de Bordeaux) vainqueur en 1961, année de la dernière épreuve dans ce village

Palmarès connu : 1951 Michel Loiseau (AS Eymet), Michel Prellon (AS Eymet), 1952 René Granziera (CC Miramont), Michel Prellon (AS Eymet), Vergnes (US Bergerac), François Gourmelon (RC Mussidan) prix de la gare, Michel Loiseau (AS Eymet), 1953 Pierre Palotti (AS Eymet), Michel Pasternak (AS Eymet), Gino Ottogali (RC Mussidan), 1954 Marius Archambaud (CC Belvès), Georges Vincent (AS Eymet), 1956 Claude Barres (Pellegrue), 1958 Daniel Walryck (CC Périgueux), 1959 Louis Christofoli (Port Sainte-Marie), Seurin (CC Bergerac), 1961 Joseph Paré (Girondins de Bordeaux), 1991 Passage du Tour de la Dordogne.

VELO DORDOGNE - SAINT-AUBIN DE CADELECH - © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/