1990-1991 LA FIN D’UN CYCLE AVEC LE CLUB DE MOURENS

TRÈFLES SPORTIFS DE MOURENS 1990

1990 ATS Mourens début de saison 

Départ d'une nouvelle saison avec le club de Mourens

- Toujours en première catégorie, Gilles continue de se battre sur nos routes tout en travaillant toute la semaine. Ses places sont le reflet de sa disponibilité pour s’entraîner. Malgré ces problèmes, il parvient à faire le Tour du Béarn, celui de la Gironde et enfin celui de la Dordogne. Trois beaux "Tours" face évidemment à une meute de coureurs des grandes formations, qui au risque de se répéter pratiquent la discipline sans remplir un emploi. A remarquer que lors de ces grandes épreuves par étapes, le coureur de Saint-Nexans s’est toujours classé au général, ce qui signifie qu’il est allé jusqu’à la banderole, honorant la confiance de ses dirigeants.

1990 Saint-Georges 2° derrière Dattas

Deuxième à Périgueux Saint-Georges derrière Dattas

- La première étape du Béarn avait vu le succès de Richard Ferappy de Vaulx en Velin qui a ainsi et d’emblée ouvert l’épreuve pour laquelle ce fut ensuite une course poursuite malgré les succès de Jean-Philippe Dojwa (VC Lyon Vaulx en Velin) dans le chrono, de Sobinski (Auch-Lectoure) dans la troisième étape et de Philippe Magnien (Sélection Bouches du Rhône) dans la dernière, tout cela pour avoir sur le podium le tiercé suivant : 1. Richard Ferappy, 2. Jean-Philippe Dojwa, 3. Patrick Vallet (tous VC Lyon VC Vaulx en Velin). Une édition sans partage comme le souligne le podium. Notre équipe des Trèfles n’a pas pesé lourd face à ces grosses armadas. Gilles s’est classé, a tenu la distance et a terminé, ce qui est beau face à ces coureurs rompus aux épreuves par étapes. Notre équipe avec Mario Vérardo, Bruno Blangeois, Didier Saumon, Pascal Mestadier et Sébastien Vincent a eu le courage de faire le combat, c’est déjà un bon point.

1990 Capdrot

Capdrot, là où les coureurs des Pays de l'Est font la loi

- Pour le Tour de Gironde, même son de cloche avec toutefois des équipes moins huppées au départ. Si bien que le podium s’est joué entre des coureurs de Gironde et de BretagneStéphane Dief l’a remporté devant le Marmandais Gilles Chauvin et le Rochelais Marchais. Succès lors de la première étape du Breton Le Ray (Lorient) à Audenge, de Le Bourhis (VC Côte de Granit) à Saint-André de Cubzac, de Briant dans le chrono de Saint-Selve, de Bastianelli dans le deuxième tronçon de Saint-Selve et de Jean-François Chaminaud (UCAR) lors du terme de ce Tour jugé à Villenave d’Ornon. Pour les Trèfles, aucun podium mais encore un plaisir, celui d’être venu en découdre sur ces quatre mémorables journées courues à fond sur les longues lignes droites de ce département. Ironie du sort, Gilles Chauvin prendra sa revanche sur Dief une semaine après, lors du championnat d’Aquitaine à Belvès, où il l’emportait d’un boyau sur Dief après 160 km de course sur un parcours difficile où l’ancien Valentin Huot était devenu champion de France en 1958, époque référence du papa Georges.

1990 TG départ Sauveterre

Départ d'étape à Sauveterre de Guyenne lors du Tour Gironde 

- Puis arriva le 4° Tour de la Dordogne couru en septembre avec quatre étapes et le succès du Bulgare Hristo Zaikov (Dijon Olympique) devant son équipier Gilles Bouvard et le Lourdais Denis Pelizzari. Pour les Trèfles, excellente dixième place pour Pascal Mestadier toujours aussi batailleur et 16° place pour Gilles Dupré, soit un brin de bonheur dans cette jungle cycliste où il est difficile de se faire une place au soleil.
- En marge de ces trois monuments cyclistes, soulignons quelques belles places d’honneur comme à Saint-Martin de Ribérac (2°), Périgueux Saint-Georges (2°), Lacropte (2°), Bonnut (3°), sans oublier cette place au Championnat de Gironde puis à Gardonne chez l’oncle Lucien.

Image4

La joie de Bastianelli qui remporte la 4° étape du Tour de Gironde
devant Lajo, Pandelé, Jehanno et Gilles Dupré 5°.

SAISON 1990 : (lieux de course et résultats communiqués) - seuls les noms des vainqueurs connus sont indiqués en caractères gras italiques)
- 10° Léguillac de Cercles le 11 mars (1° Philippe Escoubet Cycle Poitevin), 11° Tauriac le 18 mars (1° Gilles Chauvin CC Marmande), 19° Port Sainte-Foy-Montpon le 25 mars, 18° Villenave d’Ornon le 1° avril (1° Philippe Escoubet Cycle Poitevin), 30° Cézac le 8 avril (1° Marino Vérardo CC Marmande), 16° Trémolat le 17 avril (1° Alain Cessat CRC Limousin), 2° Saint-Martin de Ribérac le 22 avril (1° Michel Larpe CCP Nontron), 15° Saint-Martin de Gurçon le 29 avril (1° Philippe Mondory Cycle Poitevin), 18° Brive le 1° mai (1° Thierry Ferrer UC Brive), 13° Cussac le 5 mai (1° Marcel Kaikinger Isle sur le Doubs), 2° Périgueux Saint-Georges le 7 mai (1° Eric Dattas CC Marmande), 12° Prix de la victoire à Libourne (1° Thierry Arquey CC Marmande), 4° La Rivière Championnat de Gironde le 12 mai (1° Bruno Bannes US Bouscat), arrêt Tour du Cubzaguais le 3 mai (1° Henrick Sobinski UV Auch Lectoure), 4° Bergerac le 20 mai (1° Gérard Doumenge EC Foyenne), classé au Tour de Gironde du 24 au 27 mai (1° Stéphane Dief AS Facture Biganos), 29° Championnat d’Aquitaine à Belvès le 4 juin (1° Gilles Chauvin CC Marmande), chute Saint-Médard de Mussidan le 10 juin (1° Eric Valade EC Foyenne), 10° Berson le 17 juin, 4° Gardonne le 24 juin (1° Fernand Lajo US Bouscat), 5° Fonsorbes le 1° juillet (1° Sylvain Bolay AS Varennes Vauzelle), classé au Tour du Béarn du 6 au 8 juillet (1° Richard Ferappy Lyon Vaulx en Velin), 7° Sainte Foy le 15 juillet (1° Jean-Pierre Duracka Romya), 5° Saint-Paul de Blaye le 21 juillet (1° Gérard Doumenge EC Foyenne), 7° Durance le 22 juillet (1° David Escudé US Montauban), arrêt Génis le 29 juillet (1° Didier Rous UV Auch Lectoure), 2° Lacropte le 30 juillet (1° Laurent Mazeaud VS Montluçon), 7° Jumilhac le Grand le 1° août (1° Marceau Pilon VC Barentin), 6° Saint-Saud le 3 août (1° Jean-Michel Avril VC Barentin), 7° Ladaux le 5 août (1° Gilles Dubois Ascair), 17° Juillac le 6 août (1° Eric Valade EC Foyenne), 3° Bonnut (64) le 11 août (1° Patrick Invernizzi US Dax), 11° Capdrot le 15 août (1° Raido Kodanipork Dijon OC), 15° Saint-Mathieu le 18 août (1° Christian Jany Anthony BC), 16° Objat le 20 août (1° Christian Magimel UC Brive), 15° Dournazac le 25 août (1° Pascal Berger UC Niort), 12° Douzillac le 26 août (1° Eric Valade EC Foyenne), 16° Tour Dordogne du 1° au 3 septembre (1° Hristo Zaikov Dijon Olympique), 12° Saint-Junien le 9 septembre (1° Charucky UC Sayat), 13° Lusignan le Petit le 16 septembre, 10° Saint-Astier le 22 septembre (1° Didier Lehuitouze UC Lochrist Hennebont).

1990 Ladaux avec Saumon, Ignace, Mestadier et Dupré px équipe

Tour du Haut Benauge et le beau coup avec le classement par équipes
avec Saumon, Mestadier, Dupré et Ignace

Top 5 Aquitain : 1. Fernand Lajo (US Bouscat), 2. Stéphane Dief (AS Facture Biganos), 3. Gilles Chauvin (CC Marmande), 4. Eric Loubère (Stade Montois), 5. Dominique Péré (Guidon Agenais) etc…
Les titrés 1990 en Aquitaine : Gilles Chauvin (CC Marmande) en seniors, Jean-Yves Elissalde (UC Orthez) en juniors, Laurent Vergez (AS Hossegor) en cadets, Laurent Ragot (US Bouscat) en minimes.
Ceux qui brillent dans le sud-ouest : Thierry Ferrer (UC. Brive), Philippe Mondory (Cycle Poitevin), Fernand Lajo (US. Bouscat), Didier Rous (UV. Auch-Lectoure), Michel Commergnat (UV. Limoges), Pierrick Gillereau (Cycle Poitevin), Stéphane Dief (AS. Facture), Henryck Sobinski (UV. Auch-Lectoure), Vincent Guillout (UV. Limoges), Philippe Escoubet (Cycle Poitevin), Eric Loubère (Stade Montois), Patrick Bruet (US. Montauban), Alain Cessat (CRC. Limoges), Olivier Ouvrard (Cycle Poitevin), Dominique Péré (Guidon Agenais), David Escudé (US. Montauban), Claude Jehanno (US. Montauban), Alain Liaigre (VC. Charente-Océan), Eric Valade (EC. Foyenne), Christian Magimel (UC. Brive).

Image2

LA COURSE
- Elle n’a jamais connu de temps mort. La bagarre lancée par le Marmandais Arquey, dès la sortie de Saint-Pardoux n’a jamais cessé. L’échappée formée après le centième kilomètre composée de Commergnat qui sera le vainqueur, Pélizzari, Bouvard, Zaikov, Robert et Goubert qui avait compté plus de trois minutes d’avance, n’en conservait qu’une et demie à l’arrivée à Bergerac. Puis entre Bergerac et Nontron, ce fut du vélo champagne qui fut proposé. Zaikov testant Commergnat dans la côte d’Allemans, puis réagissant quand Pelizzari s’est glissé dans une échappée lors du 80° kilomètre. Une attaque du Girondin Jeannot, à 10 kilomètres du but plaçait le provençal Pascal Benoit (ES Cavaillon) qui triomphera devant Jacob et le Lourdais Michelon qui se disputaient la victoire. Commergnat perdait lui son maillot jaune qui passait sur les épaules de Pelizzari.

1990 TD

Maillot blanc (1° Aquitain) au Tour Dordogne un jour avant que Mestadier ne prenne le relais

1990 TD 1

- Dans le contre la montre, Denis Pelizzari signera un retentissant succès entre Nontron à Abjat bénéficiant maintenant d’une avance de 35 secondes au général. Ce 1° Tour se jouera dans l’ultime étape courue entre Augignac et Coulounieix. Le britannique Maechen revêtu de son maillot du plus combatif s’échappera jusqu’au kilomètre 51, mais sera rejoint suite au pressing des Lourdais chargés de protéger le maillot jaune de Pelizzari.  Bonnet (Provence) puis Sourget (Lorient) tenteront de partir au km 112, Bouvard (Dijon), Commergnat (Haute-Vienne) et Jacob (Lorient) au km 119, ce qui mettait Pelizzari (Lourdes) à l’épreuve. Dans la côte de Lisle, les Provençaux ont été de même souvent sur la brèche pour gagner le classement pas équipes, tout comme Pascal Mestadier (Mourens), qui après Gilles Dupré, cherchait lui à conserver son maillot de premier coureur Aquitain.
- Zaikov (Dijon) qui surveillait Pelizzari se décidait d’attaquer au km 124, dans les dernières rondeurs qui précèdent l’arrivée. Et c’est après cette ultime attaque que le Lourdais perdait du terrain : 50 secondes à 10 kms, 1’15s à 8 kms de la ligne et 1’02s à l’entrée du stade Paraud à Coulounieix. Son capital d’avance fut ainsi consommé et c’est ainsi que Zaikov le Bulgare du Dijon Olympique remportait le Tour, laissant le soin à son équipier Gilles Bouvard de s’adjuger la dernière étape.
Rappel des étapes avec leur vainqueur
- Nontron (Saint-Pardoux la Rivière) - Bergerac : Michel Commergnat (UV Limousine/Haute-Vienne).

- Bergerac - Nontron : Pascal Benoit (ES Cavaillon/Provence).
- Abjat-Nontron (contre la montre) : Denis Pelizzari (UV Lourdes).
- Augignac-Coulounieix : Gilles Bouvard (Dijon Olympique).
- Classement général : 1. Hristo Zaikov (Dijon Olympique/Bulgarie), 2. Gilles Bouvard (Dijon) à 19s, 3. Denis Pelizzari (UV Lourdes) à 27s, 4. Michel Commergnat (Haute-Vienne) à 55s, 5. Jean-Michel Robert (Provence), 6. Stéphane Goubert (PTT Montpellier) à 2’23s, 7. Eric Jacob (VC Lorient) à 2’42s, 8. Michel Bonnet (Provence) à 2’47s, 9. Bertrand Sourget (VC Lorient) à 2’48s, 10. Pascal Mestadier (ATS Mourens) à 3’22s.

1990 Tour du béarn à Artix

LES LYONNAIS EN FORCE

1990 Tour Béarn Dojwa MG et M Vert, Richard Ferappy lauréat, Philippe Magnein 1° Marie Blanque et dernière étape, Chaumontet meilleur Béarnais

Un Tour du Béarn Lyonnais avec de gauche à droite Jean-Philippe Dojwa Meilleur grimpeur et maillot vert,
Richard Ferappy lauréat, Philippe Magnein 1° à Marie Blanque et de la dernière étape
et Philippe Chaumontet meilleur Béarnais

- Annoncés comme les grands favoris, les Lyonnais ont écrasé leurs adversaires au cours de la première étape en remportant les trois premières places. Même le Maladou cet impressionnant mur ne leur a fait pas peur. Pire ils ont avalé la bosse pour ne plus être revus et signer cet historique triplé avec Richard Ferappy, suivi par Jean-Philippe Dojwa à 34 secondes et Patrick Vallet à 56 secondes. Un Patrick Vallet amenant dans sa roue le Breton Dominique Le Bon dans le même temps. Il faudra attendre 1mn35" pour voir le Béarnais Philippe Chaumontet prendre la 5° place suivi par Francis Bareille (Tarbes), Philippe Bordenave (Pau), Franck Cailleau (Pau) puis Alain Dithurbide neuvième à 2’25" et un groupe où figurait le Périgourdin Christophe Lanxade et Pascal Mestadier (Mourens) et plus loin à 4’35" un groupe avec Gilles Dupré.
- Lors du contre la montre du samedi matin Jean-Philippe Dojwa ressert le potage en remportant le chrono devant ses équipiers Bournot et Ferappy, confirmant la suprématie des Lyonnais (pour mémoire Gilles Dupré 70°). Lors de la 3° étape ce Tour reprit quelques couleurs locales avec le succès de Sobinski (Auch-Lectoure) devant le Tarbais Vignau et le Marmandais Lafaurie suivi par tout le peloton dont les sociétaires des Trèfles Sportifs.

1990 Tour du Béarn 1

Tour du Béarn, départ d'étape

1990 Tour du Béarn massage

Tour du Béarn séance de massage et récupération

- La dernière étape conforta les coureurs Lyonnais mais on assista à une arrivée très étirée avec de nombreux écarts et le succès de Philippe Magnien (Bouches du Rhône) devant Bournot (encore lui) et Lanxade (Ascair) à 6 secondes qui amenait dans sa roue tous les favoris dont le trio Lyonnais pré-cité. Gilles Dupré est récompensé par une 25° place ce qui est encourageant face à cette armada de coureurs chevronnés et accuse 14’57" de retard, ce qui souligne bien le niveau très relevé de cette 28° édition.
Classement général final : 1. Richard Ferappy (VC Vaulx en Velin), 2. Jean-Philippe Dojwa (VC Vaulx en Velin) à 20", 3. Patrick Vallet (VC Vaulx en Velin) à 1’07", 4. Dominique Le Bon (VC Scaers) à 1’24", 5. Philippe Chaumontet (Pyrénées-Atlantiques) à 1’55", 6. Olivier Bournot (VC Vaulx en Velin) à 2’16", 7. Franck Cailleau (CC Béarnais) à 2’31", 8. Francis Bareille (Tarbes) à 2’40", 9. Philippe Bordenave à 2’54" (CC Béarnais), 10. Stéphane Goubert (Montpellier) à 3’09", etc…
Montagne : 1. Jean-Philippe Dojwa (Vaulx en Velin). Maillot vert : 1. Jean-Philippe Dojwa (Vaulx en Velin). Equipes : VC Vaulx en Velin.

1990 Tour du Béarn ATS Mourens

L'équipe au Tour du Béarn

TRÈFLES SPORTIFS DE MOURENS 1991

1991 Léguillac de cercles

1991 et l'ouverture de la saison à Léguillac de Cercles

- C’est la dernière saison en première catégorie, une saison qui se termine prématurément en août. Au fil des années, Gilles Dupré a pris de l’étoffe, non seulement physiquement mais aussi moralement. En course il a beaucoup appris si bien qu’il est devenu une sorte de capitaine de route, mais aussi l’homme de confiance, celui à qui on donne son avis avant de monter une stratégie d’équipe. Très nerveux, Gilles est un garçon qui a un tempérament d’acier, mais ses proches apprécient son côté franc et ouvert, si bien qu’il est suivi dans tous ses projets. C’est un coureur qui ne veut pas trop se montrer et pour cela il agit plutôt en retrait, mais d’une façon rigoureuse. Au sein de ses couleurs, il accepte les règles communautaires, cherche même à les améliorer par des solutions novatrices. Partout il recueille les soutiens de ses collègues. Au premier regard, il est accueillant avec tout le monde, sociable et ouvert d’esprit. C’est vrai qu’il a beaucoup d’ambition et qu’il a essayé de s’entourer des meilleurs, pour essayer de gagner, de réussir, d’aller au bout de son projet cycliste. Disons que depuis 1984, il a fait des sacrifices et il a choisi des équipiers tenaces, capables de suivre le rythme à l’image de Pascal Mestadier et d’Alain Laval ses grands amis. Avec sa personnalité de leader, on le retrouve souvent à faire des choix, mais ceux-ci ne sont faits qu’avec l’avis de ces équipiers. En tout cas, on apprécie toujours son sens de l’écoute. Et s’il a quelqu’un dans le collimateur, il lui dira les choses en face. C’est un impulsif qui parle parfois plus vite qu’il ne pense. Surtout lorsqu’il entre dans l’une de ses colères redoutables ! Heureusement, il pardonne très vite à son entourage et sait passer du coq à l’âne en quelques minutes. Son leadership naturel le propulse bien souvent à des postes à responsabilités. Il aime diriger, commander, manager… Il sait motiver ses troupes dans le sport comme son défunt père, et il parvient facilement à entraîner tout le monde grâce à sa jovialité et à son dynamisme.

1991 Le Coux

Départ du Coux et une cinquième place à l'arrivée

- Voilà en gros quel est le Dupré 1991, celui qui en est à sa 27° année de vie, celle dit-on qui est la meilleure chez un coureur habitué à barouder sur les routes. Pourtant, cette saison 1991 ne sera pas d’un grand millésime. Il est vrai que depuis fin novembre 1990, il est devenu papa d’un garçon, soit une autre façon de voir les choses et la vie d’une famille qui se construit. Dans ces conditions, on n’est pas surpris de le voir 3° à Lacropte, ce qui constitue sa meilleur place da sa saison, la dernière en tout cas sous les couleurs du club de Mourens.

1991 Petit-Breton Boulazac Escudé vainqueur

Le Petit-Breton à Boulazac avec la victoire de Escudé

- En marge de cette saison, il est à signaler que c’est au cours et depuis cette saison, que les clubs ont accueilli de nombreux coureurs étrangers venus de l’Europe de l’Est, à la suite de la chute du mur de Berlin. Cette arrivée provoquera la colère des licenciés français qui iront jusqu’à faire une grève lors de la nocturne de Monpazier, sans oublier l’incident de Capdrot où Gilles Dupré a soldé ses démélés avec un coureur bulgare en venant aux mains.

1991 Houeilles CAM F

10° place au championnat d'Aquitaine des sociétés à Houeilles mais
succès du CAM avec Cortinovis, Pandelé et les frères Péré

SAISON 1991 : (lieux de course et résultats communiqués) - seuls les noms des vainqueurs connus sont indiqués en caractères gras italiques)
- 7° Léguillac de Cercles le 10 mars (1° Philippe Mondory Cycle Poitevin), 19° Marcillac le 17 mars (1° Jean-Yves Mançais CS Chinon), abandon Montpon le 23 mars, 30° Pessac Alouette le 30 mars, 4° Marsac le 1° avril, 5° Le Coux et Bigaroque le 6 avril (1° Jean-Pierre Duracka RO Yzeure), 17° Royan-Blaye le 14 avril (1° Frédéric Péré CAM Bordeaux), 10° Houeilles Championnat d’Aquitaine des sociétés le 20 avril (1° CAM Bordeaux Cortinovis, Pandelé, Péré frères), 13° Péreuil le 28 avril, arrêt Ladaux le 1° mai (1° Gilles Chauvin CC Marmande), 8° Petit-Breton Boulazac le 4 mai (1° David Escudé US Montauban), pas couru Périgueux Saint-Georges le 6 mai (1° Eric Daragnès Guidon Saint-Martinois), 9° Saint-Barthélémy d’Agenais le 8 mai (1° Gérard Ianotto Guidon Saint-Martinois), 25° Tour du Cubzaguais le 12 mai (1° Gilles Chauvin CC Marmande), 4° Rauzan le 19 mai (1° Bruno Bannes AS Facture Biganos), 4° Neuvic Gare le 20 mai (1° Patrick Bruet US Montauban), 14° Chasseneuil le 26 mai (1° Pascal Churin ECF Changé), abandon Saint-Estèphe du Médoc championnat d’Aquitaine route (1° Gérard Ianotto Guidon Saint-Martinois), 19° Verteillac le 16 juin (1° Claude Schaff AS l’Hirondelle Bouz), 4° Gardonne le 28 juin, 11° Notre-Dame de Sanilhac le 30 juin (1° Laurent Mazeaud VS Montluçon), 11° Vérac le 7 juillet (1° David Escudé US Montauban), 10° Châteauneuf le 14 juillet, 15° Saint-Paul de Blaye le 20 juillet (1° Philippe Mondory Cycle Poitevin), 10° Sainte-Foy la Grande (1° Fernand Lajo US Bouscat), 3° Lacropte le 29 juillet (1° Andrej Liwinski FC Oloron), 13° Juillac le 5 août (1° Christian Magimel AC La Poste en Creuse), abandon Jumilhac le Grand (1° Vincent Guillout CRCL), arrêt Marthon le 11 août (1° Bruce Péan VC Dinan), arrêt Capdrot (1° Lauri Résik Dijon OC) le 15 août, 5° Objat le 19 août (1° Laurent Mazeaud VS Montluçon), arrêt Villebois Lavalette le 26 août (1° Pascal Berger UC Niort), 12° Douzillac le 25 août (1° Bruce Péan VC Dinan).
- Critérium de Bergerac : 1° Philippe Casado.

1991 Capdrot Auger, Resik VAINQUEUR, Goldyn

Course mouvementée à Capdrot et victoire de Lauri Résik rejoint par Auger et Goldyn sur le podium

Top 5 Aquitain : 1. Gérard Ianotto (Guidon Saint-Martinois), 2. Fernand Lajo (US. Bouscat), 3. Marino Vérardo (CC Marmande), 4. Bruno Bannes (CC. Marmande), 5. Gilles Chauvin (CC Marmande) etc…
Les titrés 1991 en Aquitaine : Gérard Ianotto (Guidon Saint-Martinois) en seniors, Stéphane Muet (US Bouscat) en juniors, Julien Fiacre (Asptt Périgueux) en cadets, Olivier Maysonnave (CC. Béarnais) en minimes.

1991 Douzillac bis 33

Fin de saison à Douzillac, il est temps de faire une pause

Ceux qui brillent dans le sud-ouest : Eric Fouix (AC Poste en Creuse), Pascal Hervé (UC. Niort), Gérard Ianotto (Guidon Saint-Martinois), Philippe Mondory (Cycle Poitevin), Didier Rous (GSC. Blagnac), Fernand Lajo (US. Bouscat), Pascal Andorra (UV. Lourdes), Vincent Guillout (CRC. Limoges), Jean-Pierre Godard (UC. Niort), Marino Vérardo (CC. Marmande), Jean-Claude Laskowski (VC. Aubusson), Patrick Bruet (US. Montauban), Bruno Bannes (AS. Facture), Pascal Berger (UC. Niort), Laurent Roux (Toulouse Sprint), Olivier Ouvrard (Cycle Poitevin), Thierry Ferrer (UC. Brive), Gilles Chauvin (CC. Marmande), Philippe Escoubet (Cycle Poitevin), Christian Magimel (AC. Poste en Creuse).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - GILLES DUPRÉ 8 - à suivre avec saisons 1992/1993
© BERNARD PECCABIN La mémoire du cyclisme en Dordogne
Cette huitième publication sera suivie par d’autres jusqu’au terme de sa carrière en 2000