1992-1993 RETOUR EN DEUXIÈME CATÉGORIE

1992 Pézuls Lacropte 22

Même chez les deuxième catégorie, Gilles Dupré reste un leader

 AVENIR CYCLISTE BON ENCONTRE BOÉ 1992 (2° catégorie)

- On a décidé de changer de club pour rejoindre un club du Lot-et-Garonne dont l’offre semblait convenable. Mais le problème c’est que tout cela se passait sous la contrainte du comité régional qui plaçait sous surveillance les anciennes premières catégories. C’est ainsi que moi-même et mon ami Mestadier nous nous sommes retrouvés chez les deux, mais avec la menace de remonter dès deux victoires, ou dans le cas où l’on se trouvait trop souvent à se classer deuxième ou troisième d’une course.

1992 Beychac et Cailleau 

1992 c'est le changement de club et de maillot comme ici à Beychac et Cailleau

- Cette menace va bien sur influencer le cours des épreuves. Dans ces conditions, il faut calculer pour courir et éviter les victoires synonymes de montée rapide. Il reste donc à se pencher sur les primes et faire le frein en fin de course pour rester dans la catégorie. Retourner en première et faire son travail en semaine, n’est plus compatible, d’autant plus que le cyclisme français se réforme et que désormais il va falloir maintenant compter sur la prochaine venue des clubs de division nationale. Des divisions qui vont encore creuser le fossé entre ceux qui font le métier et ceux qui viennent pour le plaisir, ce qui est le cas de Gilles, qui durant près de dix saisons n’a pas ménagé sa peine pour rester dans le haut niveau malgré les contraintes citées. Alors Dupré a pris la décision de courir à sa main et pour son plaisir. Il a retrouvé avec plaisir le circuit du Coux et Bigaroque, son circuit et cette course fétiche qu’il aimerait remporter, mais il a rencontré cette saison un Jean-Marie Doumenge affuté et un équipier de luxe avec Castrezatti qui termine deuxième devant lui. Des équipiers parlons en, comme son ami Pascal Mestadier qui triomphe à trois reprises, bénéficiant du soutien de Gilles qui fait équipe sous le même maillot. Mais Mestadier paiera cher ces trois gerbes, puisqu’il retrouvera la première catégorie lors de la saison prochaine et le Cyclo-Club Marmandais, rien que ça !

1992 Le Buisson

Au Buisson en fin de saison, départ du prix de la Saint-Firmin

- Côté bilan, il aurait pu être meilleur s’il n’avait pas été muselé par le comité régional. Dans ces conditions, on se contente d’une victoire à Pézuls, là où il était venu en 1973 voir passer le Tour de France. Et si à cette gerbe on ajoute de nombreuses places dans le top cinq en fin de saison, il ne faut pas se plaindre, le panache et l’envie sont toujours présents et 1992 aura été une belle croisade sous les couleurs du président Dubreuil.

1992 Houeilles 1

Passage de bidon avec son papa à Houeilles

SAISON 1992 : (lieux de course et résultats communiqués) - seuls les noms des vainqueurs connus sont indiqués en caractères gras italiques)
- dans le peloton Coutras Troquereau le 11 avril, 8° Bussière-Badil le 19 avril (1° Jean-Paul Defaye AC Limoges BP), 15° Milhac de Nontron le 20 avril (1° Didier Lezoray SC Périgord), 3° Le Coux et Bigaroque le 25 avril (1° Jean-Marie Doumenge SC Périgord), 16° Soussac le 26 avril (1° Alain Gendreau Guidon Pellegruen), 9° Bon Encontre le 1° mai (1° Alexandre Routelous Castres 81), 6° Monségur le 8 mai (1° Alain Sonson VC Sainte-Livrade), 16° Petit-Breton à Boulazac le 9 mai (1° Mariam Goldin VS Mandelieu), abandon Sauveterre Saint-Denis le 16 mai, 5° Beychac et Cailleau le 23 mai (1° Xavier Martin AS Le Passage), 14° Saint-Barthélémy d’Agenais le 28 mai (1° Claude Jehanno Cycliste Icaunaise), 17° Abjat sur Bandiat le 31 mai (1° Xavier Gallut VC Montendre), abandon Angoisse le 28 juin (1° Bernard Mazeau Pédale Faidherbe), 16° Vérac le 5 juillet (1° Pascal Mestadier AC Bon Encontre), 7° Saint-Antoine de Breuilh le 12 juillet (1° David Andoque UC Albi), 2° Marsac sur l’Isle le 14 juillet (1° Maurice Loustalot CCP Nontron), 4° Le Pouyalet le 19 juillet (1° Cyril Gonzalez UC Le Haillan), 1° Pézuls le 26 juillet, 6° Lacropte le 27 juillet (1° Stéphane Brigaud UC Châteauneuf), 3° Beaussac le 2 août (1° Patrice Castrezatti AC Bon Encontre), 8° Soustons le 10 août (1° Gérard Ianotto Guidon Saint-Martinois), 5° Meuzac le 15 août (1° Pascal Mestadier AC Bon Encontre), 7° Rudeau Ladosse le 16 août (1° Guy Thomas CCP Nontron), 6° Saint-Mayme de Péreyrol le 23 août (1° Jean-Marc Vilette UC Brive), 7° Vayres le 24 août (1° Pascal Mestadier AC Bon Encontre), 5° Laplume le 25 août (1° Stéphane Reimherr Guidon Agenais), 3° Ronde des Boulevards Périgueux le 4 septembre (1° Patrice Castrezatti AC Bon Encontre), 5° Moulon le 7 septembre (1° Jean-Marie Doumenge SC Périgord), 3° Houillès le 12 septembre (1° Alain Sonson VC Sainte-Livrade), abandon Bon Encontre le 20 septembre (1° Denis Leproux AS Corbeil Essonnes), 19° Saint-Astier le 26 septembre (1° Pascal Peyramaure AS Mantes), 8° Feuillade le 4 octobre (1° Eric Valade EC Foyenne), 2° Le Buisson le 10 octobre (1° Alain Sonson VC Sainte-Livrade).
- Critérium de Bergerac : 1° Laurent Pillon.

1992 Pézuls

Avec Mestadier à Pézuls, sur le podium

Top 5 Aquitain : 1. Gérard Ianotto (Guidon Saint-Martinois), 2. Gilles Dubois (CC Marmande), 3. Fernand Lajo (US. Bouscat), 4. Bruno Bannes (AS Facture-Biganos), 5. Patrick Hourdebaigt (CC Béarnais) etc…
Les titrés 1992 en Aquitaine : Didier Labourdette (CC Béarnais) en seniors, Eric Fantino (CC Béarnais) en juniors, Benoist Bordin (CC Marmande) en cadets, Pascal Weber (AS Testerine) en minimes.

1992 PézulsLacropte

Le podium à Pézuls et son unique succès de cette saison 1992

 Ceux qui brillent dans le sud-ouest : Thierry Ferrer (CRC. Limoges), Pascal Hervé (UC. Niort), Fernand Lajo (US. Bouscat), Christian Magimel (CRC. Limoges), Jean-Christophe Currit (UC. Niort), Patrick Hourdebaigt (CC. Béarnais), Gérard Ianotto (Guidon Saint-Martinois), Laurent Roux (Toulouse Sprint), Vincent Guillout (CRC. Limoges), Jean-Pierre Godard (UC. Niort), Laurent Mazeaud (Tarbes Cycliste), Patrick Bruet (US. Montauban), Patrick Bérard (UV. Lourdes), Olivier Asmaker (VC. Rodez), Simon Bray (UV. Limoges), Jean-Christophe Allin (UC. Niort), Henryk Sobinski (UV. Auch-Lectoure), Bruno Bannes (AS. Facture), Michel Commergnat (UV. Limoges), Gilles Dubois (CC. Marmande), Philippe Escoubet (Cycle Poitevin).

1992 Le Coux avec la victoire de JM Doumenge decant Castrezzatti et Dupré

La course du Coux où Jean-Marie Doumenge remporte l'épreuve
Un beau coup pour le club avec Castrezzatti 2° et Gilles Dupré 3°

UC HAILLAN SAINT-MÉDARD 1993 (2° catégorie)

- Déjà licencié de 1985 à 1987, le revoilà au sein du club de Saint-Médard en Jalles. Un club qui vient de fusionner avec celui du Haillan, pour former ainsi l’Union Cycliste Le Haillan-Saint-Médard, créé par la mutualisation des moyens de deux présidents, André Bobis et Jean Guédon.
- Même s’il n’a jamais été coureur cycliste, André Bobis né en Algérie à une époque ou il n’était pas facile de faire du vélo, fut vacciné par un rayon de bicyclette aprés la rencontre de Robert Desbats sur un critérium à Oran, alors qu’il n’avait que 15 ans. Il fut à l’origine de la création du VC Haillanais.
- Jean Guédon, fut un trés bon coureur, puis gràce à ses relations chez Berger et Faéma, il amena des sponsors dans le cyclisme tel le CC Bordelais, puis au CC Saint Médard où il eut comme coureurs les Lubiato, Garmendia, Bazzo, Cordoba…avec de belles victoires au palmarés dont le Bordeaux-Saintes.
- Pour Gilles Dupré, 1993 fut donc une saison tranquille, où l’on a couru en dilétante et pour le plaisir de retrouver l’ambiance des courses de village avec cette préparation spécifique, ce moment où on rentre dans sa bulle avant le départ. Toujours deuxième catégorie, il est allé batailler quand même avec les premières catégories, avec qui il a fait bonne figuration. Il est vrai que la nouvelle réforme du comité l’a obligé à y mordre. En cette saison 1993, la classification des épreuves a été modifiée. Et avec elle, les courses en 2.3.4 et J2 qui ne se font plus, du moins en Aquitaine. Les premières, deuxième et troisième catégories se retrouvent toujours ensembles avec trois groupes d’épreuves  (G5, G6 et G7) qui se différencient par la distance et la grille des prix. Mais il arrêtera de courir en août, mécontent de sa forme qu’il avait du mal à retrouver. peut-être pour ne pas cumuler trop de points, car avec cette réforme on est un peu dans l’inconnu et en faire trop, pourrait lui être fatal pour se retrouver avec une licence élite en 1994.

1993

1993, le retour au club de Saint-Médard en Jalles

SAISON 1993 : (lieux de course et résultats communiqués) - seuls les noms des vainqueurs connus sont indiqués en caractères gras italiques)
- dans le peloton Sainte-Foy-Montpon (1° Thierry Guillemot Cahors VS), abandon Pessac le 20 mars, 8° Brive le 28 mars (1° Nicolas Dumont UVC de l’Aube), 6° Barbezieux le 4 avril (1° Denis Fantino Mérignac VC), abandon Meuzac le 11 avril, 16° Milhac de Nontron le 12 avril (1° Ludovic Grechi Tarbes Cycliste), 8° Saint-Maurin le 18 avril (1° Thierry Bagelet CA Castelsarrasin), 14° Soussac le 25 avril (1° Eric Daragnès Guidon Saint-Martinois), abandon Tour de Montendre du 1 au 2 mai (1° Sylvain Bauchamp VC Charente Océan), 19° Mazères le 9 mai, 3° Saint-Barthélémy d’Agenais le 20 mai (1° Loïc de Vincenzi Guidon Saint-Martinois), 8° Tour du Verteillacois le 23 mai (1° Guillaume Destang CA Mantes), abandon Jonzac le 30 mai (1° Stéphane Morin Apogé), 9° Dussac le 20 juin (1° Nicolas Dubois AVC Copernic Harrys), 4° Gardonne le 27 juin (1° Bertrand Guerry Cycle Poitevin), 4° Vérac le 4 juillet (1° Stéphane Brigaud Cycle Poitevin), abandon Saint-Antoine de Breuilh (1° Frédéric Borderie EC Foyenne), 8° Marsac sur l’Isle le 14 juillet (1° Christian Magimel CRCL), 4° Pouyalet le 18 juillet (1° Pierre Painaud CC Marmande), 14° Pézuls le 25 juillet (1° Lionel Chatelas Tarbes Cycliste), abandon Lacropte le 26 juillet (1° Thierry Ferrer Mantes la ville), 8° Coussac Bonneval le 1° août (1° Stéphane Chanconie VC Arédien), 12° Rouquette d’Eymet le 8 août (1° Guillaume Destang CA Mantes), abandon Meuzac le 15 août (1° Cyrille Prise UC Briochine). Arrêt de la compétition.

1993 Ste Foy Montpon

Sainte-Foy-Montpon remporté par Guillemot du Cahors VS

Top 5 Aquitain : 1. Fernand Lajo (US Bouscat), 2. Jean-Christophe Bloy (UC Orthez), 3. Patrick Hourdebaigt (FC Oloron), 4. Pierre Painaud (CC Marmande), 5. Dominique Péré (CAM Bordeaux) etc…
Les titrés 1993 en Aquitaine : Jean-Christophe Bloy (UC Orthez) en seniors, Frédéric Castagnet (Guidon Agenais) en juniors, Alexandre Léon (UC Gradignan) en cadets, Sébastien Jablonski (AS Testerine) en minimes.

1993 Milhac de Nontron

Milhac de Nontron et le succès de Grechi et avec l'ami Mestadier sur le podium

Ceux qui brillent dans le sud-ouest : Bertrand Guerry (Cycle Poitevin), Eric Fouix (CRC. Limoges), Laurent Roux (Tarbes Cyclisme), Jean-Christophe Allin (UC. Niort), Fernand Lajo (US. Bouscat), Simon Bray (UV. Limoges), Stéphane Brigaud (Cycle Poitevin), Christophe Lanxade (US. Montauban), Christian Magimel (CRC. Limoges), Patrick Hourdebaigt (FC. Oloron), Henryk Sobinski (UV. Auch-Lectoure), Vincent Guillout (CRC. Limoges), Frédéric Berland (Cycle Poitevin), Eric Dargnès (Guidon Saint-Martinois), Christophe Rinéro (US. Montauban), Philippe Escoubet (Cycle Poitevin), Laurent Mazeaud (Tarbes Cyclisme), Jean-Christophe Bloy (UC. Orthez), Gérard Ianotto (Guidon Saint-Martinois),Didier Virvaleix (US. Montauban), Gilles Dubois (Mérignac VC), Christian Jany (UV. Limoges).
- Critérium de Bergerac : 1° Jan Kirsipiuu.

1993 Gardonne 1° des deux

 Premier des deuxièmes catégories à Gardonne

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - GILLES DUPRÉ 9 - (la suite sur ce LIEN)
© BERNARD PECCABIN La mémoire du cyclisme en Dordogne
Cette neuvième publication sera suivie par d’autres jusqu’au terme de sa carrière en 2000