LES TITRES DE 1982 à 1984 POUR RAYMOND ET EYQUARD
LA CONFIRMATION POUR CASTAING
LE FRANCE A SALIES DE BÉARN (1983)

CC 82-84

1982 le 10 janvier 1982 à Arette (Organisation : SA. Bidos).
- Après le succès de Francis Castaing, Arette permettait de redistribuer les cartes. Mais cette fois les pros n’ont pas connu la même chance qu’à Samonac. Un nouveau vent de fraîcheur est arrivé avec le sacre de Jean-Paul Raymond qui vient après ceux de Pierre Bernet, ceux de nos pros que sont Villemiane et Castaing, sans oublier les outsiders tels Simon, Despert, Barbe et Dubois qui ont laissé passer leur tour. Chez les juniors, la victoire est revenue à Didier Lagouarde de l’UC Orthez. A remarquer la probante place de 5° d’un certain Dominique Eyquard.
Le classement : 1. Jean-Paul Raymond (CA. Créon), 2. Serge Dubois (AS Hossegor), 3. Francis Castaing (Peugeot/Marmande), 4. Pierre-Raymond Villemiane (Renault/Bergerac), 5. Dominique Eyquard (AVC Libourne), 6. Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais), 7. Jean-Mary Despert (VC Aturin), 8. A. Lauroua (UC Orthez), 9. Bernard Conan (Pédale Faidherbe), 10. Jean-Pierre Barbe (Bègles).

1983 Salies de Béarn

Bernard Estève et Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) à Salies de Béarn

NB : Quatrième titre pour René Princeau en Limousin. Sylvain Abadie prend la relève d’Henri Bonnand et devient champion des Pyrénées après douze années d’un règne sans partage. En Poitou-Charentes, Yves Cardinal reste indétrônable et gagne un neuvième titre. Marc Madiot champion de France à Miramas. Bruno Lebras couronné chez les amateurs.
- Les Périgourdins fidèles sont toujours là avec Villemiane, Ulbert, Conan, Estève.

1983 le 23 janvier 1983 à Salies de Béarn (Organisation : VC Salies).
 - Cette période voit le jeune Eyquard en progrès et la venue d’un certain Bruno Blangeois chez les juniors premières années.

Image1

- Le VC Salisien joue un gros coup de poker en ce dimanche 23 janvier avec le Championnat d’Aquitaine qui revient dans son berceau mais en faisant courir deux semaines après, un Championnat de France. Après Lurbe Saint-Christau en 1962 et Labatut en 1966, voilà encore la région des gaves à l’honneur pour s’impliquer dans cette pratique cycliste hivernale.
- Il faisait particulièrement beau. Le terrain était tout juste gras mais pas boueux comme on aurait pu le croire deux jours avant. Le matin, ils n’étaient que six juniors à participer à l’épreuve. Dans la fraîcheur et la rosée, le troisième des frères Becaas, le jeune André, a fait étalage de dispositions qui n’ont pas fini d’étonner. Malgré un changement de vélo dû à un déjantage, il lâchait Guido Vérardo (Marmande) et Santis (Pessac), ses plus dangereux rivaux, le jeune Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) victime d’une crevaison terminera plus loin.
- Jean-Paul Raymond, le Mérignacais tenant du titre, partait favori chez les séniors et pros, mais chacun savait que le seul capable de l’inquiéter n’était autre que le professionnel Francis Castaing. Dès le coup de drapeau, Raymond s’enfuyait avec dans sa roue Bernard Becaas et tous deux gravissaient la butte raccourcie sur l’insistance du conseiller technique national Jean-Yves Plaisance, venu en éclaireur pour le championnat de France quinze jours après. Cette décision devait s’avérer défavorable par la suite pour Raymond.
- Ainsi bien vite, la lutte était circonscrite entre Castaing et Raymond, cependant que Eyquard (Facture), Barbe (Bègles), l’Oloronais Burte, l’Orthézien Lauroua s’expliquaient pour la troisième place.
- A la mi-course, celle-ci était pratiquement jouée et on se demandait si Castaing (ci-dessus en médaillon) allait tenir le rythme de Raymond. Ce fut le cas et il gagna au sprint. Derrière Barbe s’imposait face à ses rivaux pour la 3° place.
Le classement : 1. Francis Castaing (CC Marmande), 2. Jean-Paul Raymond (Mérignac), 3. Barbe (Bègles) à 50 secondes, 4. Lauroua (Orthez) à 53 secondes, 5. Eyquard (Facture) à 1’30s, 6. Burte (Oloron), 7. Jourdan (La Redoute), 8. Ulbert (Sarlat), 9. Duresse (Talence), 10. Dubois (Hossegor), 11. Pauquet (Villenave), 12. Bagueste (Oloron), 13 Bernard Becaas (Oloron), 14. Lionard (Talence), 15. Galissaire (Talence).
Juniors : 1. André Becaas (FC Oloron), 2. Santis (Pessac), 3. Guido Vérardo (Marmande), 4. Blangeois (Pédale Faidherbe Périgueux), 5. Richard (Pessac), 6. Turcius (Orthez).

Pyrénées

La bonne tenue du cyclo-cross du Comité des Pyrénées avec Henri Bonnand,
Sylain Abadie, Philippe Brossais et Gérard Cornand

Quelques pratiquants de cette époque : Roger Thévenet (CA Civray), Yves Cardinal (CA Civray), Jean-Paul Raymond (CA Créon), Bernard Conan (CC Tursac), Jean Biniecki (UC Nontron), Serge Dubois (AS Hossegor), Gilbert Berron (VC Leroy-Somer), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais), François Boyer (VC Tulle), Jean-Paul Benoit (Eauze), Gérard Cornand (Asptt Montauban), A. Mouret (Asptt Cahors), Jean-Marc Garcia (Saint-Juéry), Robert Duros (Stado Tarbais), Gilles Sanders (Saint-Cyprien-Blagnac), Bernard Aigret (Lussac les Châteaux), Loïc Octave (CA Civray), Gérard Nicolas (CC Navarrais), Jean Becaas (FC Oloron), René Princeau (Saint-Junien), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), François Burte (FC Oloron), Jean-Claude Lecomte (CRCL), Alain Lauroua (Orthez), J. Rumeau (Lannemezan), Jean-Luc Castaing (VC Roubaix), Guy Rauzet (CC Tursac), Bernard Dubost (Asptt Périgueux), Jean-Claude Caminade (Guidon Sarladais), Bernard Duresse (Talence), Didier Maret (CC Gourdon), Marcel Vallade (Ruffec), Didier Baudet (Segonzac), Michel Jean (UCAPA), Dominique Lionard (Talence), Laurent Dumont (AVC Libourne), Pascal Mestadier (AVC Libourne), Pascal Gentillaud (Chasseneuil), Bruno de Santi (AS Facture-Biganos), Thierry Riéra (Grenade CC), Gérard Moyen (UC Corrèze), Francis Hottelet (Asptt Cahors), Roger Rames (CC Gourdon), René Pédejouan (CC Faux), Jean-Mary Despert (VC Aturin), Jean-Louis Gouraud (UC Nontron), Francis Brigand (Asptt Guéret), Philippe Giethlen (ACLBP), Georges Couralis (CC Navarrenx), Guy Biojout (UV Limousine), Claude Montalescot (Pédale Nontron), Christian Jammet (UV Limousine), Dominique Eyquard (AVC Libourne), Alain Taillacot (Talence), Sylvain Abadie (VC Libos), Philippe Mouret (Asptt Montauban), Jean-Claude Bagueste (FC Oloron).
NB : Cinquième titre pour René Princeau en Limousin. Sylvain Abadie confirme son titre devant Henri Bonnand et Rouquette. En Poitou-Charentes, Yves Cardinal reste indétrônable et gagne un dixième titre. Martial Gayant devient champion de France à Salies de Béarn devant Patrice Thévenard et Marc Madiot. Daniel Perret champion de France amateurs.
- Ulbert, Blangeois et Estève ont représenté le Périgord à Salies de Béarn.

1983 Bd Morlaas PDT décoré

Bernard Morlaas jeune président du VC Salisien décoré
par Germain Simon président de la FFC

CHAMPIONNAT DE FRANCE A SALIES DE BÉARN

MARTIAL GAYANT CHAMPION A 20 ANS CHEZ LES PROS

DANIEL PERRET CHEZ LES AMATEURS

1983 Perret couvert de boue 2

Passage de Daniel Perret dans l'enfer Béarnais

- Après Lurbe Saint-Christau en 1962 et Labatut en 1966, voici que Salies de Béarn organise un Championnat de France de cyclo-cross sur le territoire Aquitain.

- En ce premier week-end de février, la cité béarnaise, réputée par ses sources salées était véritablement une ville d’eau et par voie de conséquence le parcours de ces championnats se transforma en véritable bourbier. Dans ces conditions, les véritables spécialistes ont émergé du lot touffu des prétendants aux titres et Salies a couronné des champions dignes de porter le maillot tricolore. L’expérimenté Daniel Perret chez les amateurs et le jeune Martial Gayant (20 ans à peine) dans les rangs professionnels, tous deux ont eu le grand mérite d’endurer le froid, la pluie sans se désunir, et ils ont su s’adapter à un circuit s’apparentant par endroit à un véritable cloaque, certaines portions du tracé ruisselant d’une boue jaunâtre qui supprimait tous les appuis. Les juniors la veille, bénéficièrent de conditions atmosphériques plus clémentes ce qui élimina toutes surprises : Thierry Valette le Provençal s’imposant en favori logique de l’épreuve.

1983 Dutilleul, Valette, Thueux jun

Dutilleul, Valette et Thueux sur le podium des juniors

1983 Perret couvert de boue

Perret couvert de boue vainqueur chez les amateurs

Daniel PERRET l’homme des circonstances

Décidément, Daniel Perret affectionne les championnats de France difficiles où les sous-bois et les terres labourées ne ressemblent plus tout à fait à des tracés de cyclo-cross mais à des parcours pour combattants. Voilà quatre ans notre Lyonnais avait conquis son premier titre national à Versailles sur un sol verglacé qui avait transformé ce championnat de France en cyclo-patinage.

1983 Desclos Perret

Desclos et Perret sur le podium

 A Salies, Daniel Perret a renouvelé son exploit et son titre dans des conditions climatiques aussi éprouvantes, dans un vent glacial, sous des averses de grêle, sur un tracé où l’exercice des coursiers tenait à la fois de l’acrobatie et du combat. Il fallait se battre certes contre l’adversaire, mais aussi contre l’adversité des éléments déchainés, dans des conditions impitoyables pour tout organisme non rompu à ce genre de course. Daniel Perret fut bien l’homme des circonstances. L’expérience aussi a pesé aussi lourd que la boue dans ce championnat amateurs, car tous ceux qui jetèrent leurs forces dans la bataille dès les premiers tours, s’usèrent tels Yves Daniel le Normand ou Patrick Robin le Breton. Par contre, Didier Martinez ou l’inusable Hilaire Desclos (40 ans) ont su sortir de l’anonymat et de la boue au bon moment, c'est-à-dire en produisant leurs efforts après la mi-course. Ils vinrent tous deux accéder aux deux autres marches du podium. Des accessits qui semblaient promis un moment à Yvon Madiot et Patrice Blanchardon, mais eux aussi cédèrent dans cette course sans complaisance qui allait rejeter lois derrière des hommes maculés de boue aux membres frigorifiés... certains préférèrent se réfugier dans l’abandon. Le verdict de ce championnat de France amateurs fut impitoyable... Alain Lauroua le routier d’Orthez, venu en voisin, disputer pour la première fois cette épreuve nationale fit un petit tour et s’en alla... il avait compris. Lui aussi se rappellera de Salies de Béarn en ce dimanche 6 février 1983.

1983 Strauss, Thévenard, Gayant, Madiot, Darrigade

Podium des pros avec de gauche à droite M. Strauss (comité des Pyrénées) puis Thévenard,
Gayant titré, Madiot (3°) et André Darrigade invité

Classement des amateurs : 1. Perret Daniel (Lyonnais) en 59’46", 2. Desclos Hilaire (Bretagne), 3. Martinez Didier (Normandie), 4. Robin Patrick (Bretagne), 5. Blanchardon P. (Ile de France), 6. Madiot Yvon (Pays de Loire), 7. Daniel Alain (Normandie), 8. Lahalle Gilbert (Normandie), 9. Philipp Patrice (Ile de France), 10. Hivert Alain (Orléanais), etc...
Classement des pros : 1. Gayant Martial (Renault) en 59’35", 2. Thévenard Patrice (indépendant) 1h00’08", 3. Madiot Marc (Renault) 1h01’30", 4. Castaing Francis (Peugeot) 1h02’10", 5. Gérardin Alex (indépendant) 1h0é’46", 6. Bourreau Bernard (Peugeot), 7. Dalibard Philippe (Peugeot), 8. Bittinger René (Sem-France), 9. Saude Philippe (Renault), 10. Bonnet Patrick (Wolber), etc...
Classement juniors : 1. Valette Thierry (Provence), 2. Dutilleul Jean-Pierre (Flandres-Artois), 3. Thueux Didier (Picardie), etc...

1984 Lourquen 1984

Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) titré chez les juniors à Lourquen

1984 le 8 janvier 1984 à Lourquen (Organisation : Pédale Sportive Tarusate)

PREMIER TITRE POUR DOMINIQUE EYQUARD

1984 Lourquen 1984

Sentis, Blangeois et Morlaas podium juniors à Lourquen

- On est revenu en Chalosse avec une belle organisation et un Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) qui a ouvert le circuit en remportant le titre des juniors. Parcours sélectif avec Eyquard et Raymond aux avants postes dès le drapeau baissé. La foule elle s’était amassée au bas d’un chemin qui descendait à pic. Chacun avait son style pour le franchir, soit à pied, soit le vélo sur l’épaule, sur les fesses ou tout simplement sur la bicyclette ce qui constituait le moyen le plus risqué. Raymond, Eyquard, Burtre et Despert se battaient devant. Seul Raymond craqua dans l’ultime boucle. Et Eyquard remporta lui le titre alors qu’on ne lisait plus les dossards, que la moitié des coureurs abandonnaient, tous maculés de boue dans un terrain transformé en bourbier et déjà bien remué par les juniors du matin.

1984 Lourquen Pédejouan

René Pédejouan (CC Faux) dans la descente infernale de Lourquen

1984 Lourquen Raymond 5° devant le public

Jean-Paul Raymond battu encouragé par le public de la Chalosse

Le classement : 1. Dominique Eyquard (Facture), 2. Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), 3. François Burtre (SA Bidos), 4. Jean-Claude Ulbert (Sarlat), 5. Jean-Paul Raymond (Mérignac VC), 6. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), 7. Bernard Conan (Pédale Faidherbe), 8. Galissaire (Talence), 9. Serge Dubois (Hossegor), 10. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), etc...
Podium juniors : 1. Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe), 2. Sentis (Pessac), 3. Morlaas Y. (Salies)

1984 Lourquen 1984

Podium des séniors à Lourquen avec Yves Perpignan délégué FFC,
puis Despert (2°), Eyquard le lauréat et  Burtre (3°)

NB : Troisième titre de Sylvain Abadie en comité Midi-Pyrénées devant Bonnand et Forest. En Poitou-Charentes, Roger Thévenet et fin à la série des dix titres d’Yves Cardinal. En Limousin, c’est le Tulliste François Boyer (natif de Dordogne) qui remporte le championnat, après la domination de Princeau durant trois ans à la tête des sous bois de cette région.
- Un petit noyau composé par Jean-Claude Ulbert, Bernard Estève, René Pédejouan, Jean-Mary Despert et Bernard Conan s’est bien comporté lors de ce régional disputé à Lourquen.

Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966
à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
- Cyclo-cross d’antan en Périgord (Saint-Paul de Serre 1982).

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1982-1984 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/
Cliquez ici pour lire la suite de ces championnats 1985-1987