LES TITRES DE 1991 à 1993

ENCORE RAYMOND ET EYQUARD MAIS BLANGEOIS REVIENT

91-93

1991 le 16 décembre 1990 à Margueron (Organisation : EC. Foyenne).

- Il y a toujours un malentendu avec Jean-Paul Raymond au sujet de ses titres. Le problème étant, faut-il comptabiliser sa deuxième place à Salies de Béarn derrière Francis Castaing comme un titre ? A priori oui ! Castaing étant pro, Raymond amateur. Mais alors, pourquoi Despert deuxième à Abjat derrière Villemiane, ne bénéficie t-il pas du même traitement ?... donc pour respecter le parité Vélo-Dordogne ne compte pas le titre de Salies...

- Donc disons que Raymond a obtenu à Margueron son 4° titre, neuf ans après son premier succès. Il n’y a pas eu de course cette fois. Les organisateurs de l’EC Foyenne avaient pourtant très bien fait les choses, sous l’impulsion de Jean-Michel Démortier et Jean-Claude Chiarotto avaient tracé un beau circuit de 2400 mètres alternant route, vignes, prairies, chemins et sous bois : un vrai parcours de cyclo-cross à l’ancienne, à la fois physique et technique, donc exigeant.
- Ce 16 décembre, il n’y a pas eu de course car Jean-Paul Raymond a tout réglé définitivement dès le premier tour. Ce vrai spécialiste des sous bois se consacre exclusivement au cyclo-cross depuis onze ans. Ce circuit de Margueron, il le connaissait comme sa poche pour s’y être produit huit fois auparavant (avec six succès à la clé). En onze saisons sur les sentiers et dans les labours, il a appris plein de trucs qu’il avait d’ailleurs dévoilé après sa 6°victoire à Margueron, cinq semaines avant ce championnat. "Sur ce circuit, il faut 28 dents et des boyaux très peu gonflés pour ne pas glisser" avait-il alors déclaré. Il fallait aussi une très bonne condition physique pour bien passer les longues montées dans la prairie, une excellente vélocité pour utiliser au mieux le petit développement, un coup d’œil exercé pour déjouer les pièges du parcours. A tous ces arguments, Jean-Paul Raymond ajoutait une grande science de la course : Bruno Blangeois réussissait le meilleur départ sur la large route en faux plat montant, mais Raymond était bien calé dans sa roue. Si bien qu’il prit la tête pour ne plus la quitter, augmentant même son avance au fil de la course. Il ne restait plus qu’à s’occuper du duel entre Ulbert et Blangeois, voire à celui entre Pellier et Stéphane Eyquard pour la couronne des espoirs.
- Sur le podium, on remarquait Raymond 31 ans et Jean-Claude Ulbert 40 ans, soit hommes du métier à l’image de Bonnand et Cardinal dans les autres comités. Chez les espoirs victoire de Pellier et de Paggiolo en juniors. (NDLR : Margueron constitue le dernier titre pour Raymond).

1991 Margueron

Le podium séniors à Margueron avec Ulbert, Raymond et Blangeois

Le classement : 1. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), 2° Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe) à 1’47", 3° Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen) à 2’22", 4° Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 3’51", 5. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron) à 7’59", 6. Pellier (Biganos) à 8’23" premier espoir, 7. Stéphane Eyquard (Libourne) à 10’06", 8. Bernard Bodin (Sarlat) à un tour, 9. Sonson (Ste Livrade) à un tour, 10. Barbeau (Talence) à un tour.
Espoirs : 1. Jean-Olivier Pellier (Bizanos).
Juniors : 1. David Paggiolo (US Talence).

NB : Christophe Deluche (UVL) remporte le 3° titre consécutif en Limousin. Miguel Albert (Cycle Poitevin) chez lui. Christophe Dupouey (Tarbes Cycliste) remporte le maillot du comité des Pyrénées.
- Chez nos périgourdins on remarque la main mise par la Pédale Faidherbe qui classe Raymond (1°), Ulbert (2°) et Estève (4°). Dans deux ans à Marsaneix, leur club organisera ce championnat et pour faire mieux, il s’agira de prendre les trois marches du podium.

1992 le 15 décembre 1991 à Le Boucau (Organisation : VC. Tarnos)

- Jean-Paul Raymond avait raison de se méfier de Dominique Eyquard. Déjà voilà huit jours, Raymond avait vu la super forme affichée par Eyquard à Auros. Et pour éviter toute surprise, Raymond avait pris la tête dès le premier tour d’un circuit sec mais éprouvant, doté de quatre raidards à vous faire passer par-dessus la roue arrière. Seul Eyquard conservait en ligne de mire Raymond devant avec 50 mètres d’avance. Et Eyquard essaya de conserver cette distance avec son rival, sachant que s’il pouvait revenir sur le fuyard, il en prendrait un sacré coup au moral. Et c’est ce qu’il se passa à mi-course, sur la partie goudronnée où le Marmandais plaça une accélération pour rejoindre Raymond. Eyquard poursuivit son attaque aussitôt dans la deuxième des quatre buttes. Le coup de pédale du Périgourdin parut alors plus lourd alors qu’Eyquard voltigeait. Assurément, il s’était bien préparé, en tuant même cent canards dans sa ferme pour les fêtes. Blangeois forfait suite à une chute (entorse des cervicales), ne put se mêler à la lutte. Eyquard remportait son 4° titre régional, Raymond deuxième accusant 55 secondes de retard à l’arrivée.

Le Boucau

Eyquard, Raymond et Dumont, podium final au Boucau

Le classement : 1. Dominique Eyquard (CC Marmandais) les 18,760 km en 52’49", 2. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) à 55", 3. Dumont (Talence) à 1’37", 4. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe) à 3’37", 5. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 4’22", 6. Denis Fantino (CC Béarnais) à 5’47" 1° espoir, 7. Eric Valèze (Pellegrue) à 6’34", 8. Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), 9. Le Liard (VC Montois), 10. Gélabert (Nérac), etc...
Juniors : 1. Eric Fantino (CC Béarnais), 2. Bordes (VC Bruilhois), 3. Pascal (VC Salies), 4. Clément (CC Béarnais), 5. Castel (Le Bouscat), etc...
Quelques pratiquants de cette époque : Miguel Albert (Cycle Poitevin), Laurent Dumont (US Talence), Yves Cardinal (CA Civray), Thierry Turpaud (UCA. Rochelaise), David Paggiolo (US Talence), Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), Christophe Deluche (UV Limousine), Fabrice Grand (AC Rilhac-Rancon), Jean-François Morange (VC Neuvic), Bruno Aigret (UV Poitiers), Thierry Thoraux (AS Saint-Junien), Roger Thévenet (UC Confolens), Eric Valèze (Guidon Pellegruen), Laurent Roulier (Saint-Denis US), Dominique Eyquard (CC Marmande), Stéphane Eyquard (AS Libourne), Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), Alain Clochard (VC Bressuire), Olivier Broussin (Jarnac-Sports), René Princeau (Jarnac-Sports), Cyril Castets (US Bouscat), Christian Nougue-Dessus (CC Navarrais), Yvan Eychenne (AC Pamiers), Pierre Elias (Saint-Juéry), Alain Cuisinaud (ACC), Pascal de Boussiers (AC Limoges Bussière Poitevine), Jean-Yves Potet (CA Civray), Olivier Feytou (Asptt Périgueux), Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Christophe Dupouey (Tarbes Cycliste), Dominique Marty (Saint-Juéry), Patrice Géniez (Cahors VS), Denis Le Liard (VTT Montois), Gérard Andrieu (UV Auch-Lectoure), Régis Duros (UV Lourdes), José Gesse (AS Maséenne), Laurent Roux (Toulouse Sprint), Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), Xavier Charbonneau (Pays d’Olonnes), David Andrieu (VSSL Castres), Oliver Macédo (AC la Poste en Creuse), Gilbert Berron (UC Saint-Léonard), Julien Almansa (Saint-Alban), Nicolas Jalabert (Cahors VS), Didier Lagouarde (UC Orthez), Thierry Turpaud (UCAR La Rochelle), Eric Pascal (VC Salies), Eric Fantino (CC Béarnais).
NB : Christophe Deluche (UVL) remporte le 4° titre consécutif en Limousin. Quatrième titre également de Miguel Albert en Poitou-Charentes. Dans les Pyrénées c’est Frédéric Moncassin (Castorama) le coureur pro de qui remporte le titre.
- Chez les Périgourdins, la Pédale Faidherbe confirme ses prétentions en classant quatre des leurs dans le top dix. Rendez-vous est pris la saison prochaine à Marsaneix, où le club organisera ce championnat.

1993 le 13 décembre 1992 à Marsaneix (Organisation : Pédale Faidherbe)

1992 Marsaneix 4

Bruno Blangeois en grand patron à Marsaneix

- Bernard Estève avait beaucoup travaillé durant les deux mois précédant ce championnat pour livrer un circuit parfait et très spectaculaire qui permettrait au public d’embrasser d’un coup d’œil la quasi-totalité du parcours depuis la ligne d’arrivée. Comme le soleil était de la partie et le public nombreux, les dirigeants de la Pédale Faidherbe peuvent se vanter d’avoir réussi leur championnat. Le seul regret sera sans doute l’échec sportif de leurs coureurs. Raymond n’ayant été que l’ombre de lui-même sur ce parcours qui lui tenait tant à cœur.

1992 Marsaneix 2

Podium juniors à Marsaneix avec Lavignac, Paggiolo et Valèze

- Le premier tour donna lieu à une bagarre magnifique, chacun des protagonistes s’appliquant  à tour de rôle d’impressionner ses adversaires. A ce petit jeu, Dominique Eyquard se montra le plus percutant : dans la troisième montée du premier tour, il démarra sèchement, distançant rapidement ses concurrents. Blangeois choisit de ne pas répliquer immédiatement. Il resta tranquille dans un groupe de contre attaque en compagnie des autres favoris avant d’entreprendre sa remontée. Ce n’est qu’au début du troisième des 7 tours de circuit, que le vainqueur revenait sur l’homme de tête et le dépassait aussitôt. Il ne devait plus être inquiété, malgré une chute puis un incident mécanique dans le dernier tour. En laissant échapper cette victoire, le club de JP Dulou et Serge Dietter avait raté un grand chelem qui avait été amorcé par une belle victoire de Labbe chez les juniors tandis que David Paggiolo venait chercher le titre des espoirs grâce à une très méritoire 5° place.

1992 Marsaneix 3

Podium séniors à Marsaneix avec Dumont, Blangeois et Eyquard

- Championnat d’Aquitaine des séniors : 1. Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen), 2. Laurent Dumont (SC Caudrot), 3. Dominique Eyquard (SC Caudrot), 4. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), 5. Dominique Paggiolo (SC Caudrot), 6. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), 7. Didier Saumon (Bon Encontre), 8. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), 9. Pascal Mestadier (Bon Encontre), 10. Barbeau (Talence), etc…
- Championnat d’Aquitaine des espoirs : 1. Dominique Paggiolo (SC Caudrot),2. Stéphane Lavignac (Asptt Périgueux), 3. Eric Valèze (Guidon Pellegruen), 4. Olivier Feytou (Pédale Faidherbe), 5. Perret (Tresses), etc…
- Championnat d’Aquitaine des cadets/juniors : 1. Arnaud Labbe (SC Caudrot),2. Castets (US Bouscat), 3. Frattini (Pellegrue), 4. Dulucq (Hossegor), 5. Nougué-Dessus (Navarrenx), 6. Duboiis (Mimizan), etc…

Abadie Sylvain

Sylvain Abadie sur le podium du comité des Pyrénées pour la 5° fois

 NB : Olivier Macédo (Asptt en Creuse) remporte son premier titre en Limousin. Jean-Yves Potet (CA Civray) inaugure sa série en Poitou-Charentes. Déjà sacré en 82, 83, 84 et 89, Sylvain Abadie (Toulouse Sprint) est couronné pour la 5° fois en comité des Pyrénées.
- La Pédale Faidherbe avait et conserve une grosse écurie. Et si le club a fait naufrage sur ses terres, il n’y a pas péril en la demeure. La pression était sur les épaules des Périgourdins qui couraient chez eux, mais ils n’ont pas su se libérer face à l’enjeu mais aussi face à des adversaires résolus pour leur barrer la route. Néanmoins de ce championnat on peut dire que désormais deux clubs vont se tirer la bourre : le Caudrot très bien placé et la Pédale Faidherbe battue chez elle.
- Bruno Blangeois ancien de la Pédale Faidherbe s’était affirmé comme le coureur d’avenir de la spécialité. Sacré à 22 ans à Fumel, titre conservé ensuite à Urdos après un sacré combat contre Dumont. On pensait alors voir Blangeois pour un long règne dans les sous-bois. Mais il y a eu les anciens, ceux de la vieille école à l’image de Raymond et d’Ulbert qui lui ont barré la route. Et puis il y a eu les problèmes de santé, les séquelles de chute qui l’ont écarté le jour "J" comme au Boucau, où il n’a pu prendre le départ. Deux championnats sans titre et voilà qu’à 26 ans, trois ans après Urdos, Blangeois renaît tel un phénix sorti de ses cendres. Mais l’histoire nous dira plus tard que Marsaneix sera son dernier titre de cyclo-crossman..., comme Margueron a été l'ultime de Jean-Paul Raymond.

 Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
- 
Cyclo-cross d’antan en Périgord (Saint-Paul de Serre 1982).
-
Championnats de 1982 à 1984 (et championnats de France 83 à Salies).
-
Championnats de 1985 à 1987.
- Championnats de 1988 à 1990.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1991-1993 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/
La suite des Championnats de 1994 à 1996 sur ce lien